share
Close
Recherche

« Pas sans mon Valtra »

Un brouillard épais et des températures glaciales confèrent aux vignes du Klettgau une atmosphère magique. L’exploitation de la famille Fleischli est elle aussi plongée dans le silence. Walter Fleischli prend aujourd’hui le temps de nous donner un aperçu de sa vie, une vie qui en temps normal est tout sauf tranquille.

Walter et Annemarie Fleischli mènent dans l’Oberhallau une petite exploitation agricole comptant 22 hectares de cultures, 90 ares de vignes et une pension pour chevaux. Cette variété d’activités exige déjà de la polyvalence et offre une grande diversité. Mais le cœur de Walter bat surtout pour le machinisme agricole et il se réjouit toujours à l’idée d’un nouveau défi. Après avoir repris la ferme en 1998, il a très vite proposé ses prestations de service à des tiers. Aujourd’hui, celles-ci représentent 50 % de son volume annuel de travail. À l’origine, l’agro-entrepreneur effectuait des travaux classiques de pressage et de battage pour les agriculteurs de la région. En hiver, les travaux forestiers prenaient le relai.

Préparation du sol avant la plantation des vignes..

Walter Fleischli avait découvert la marque Valtra, à l’époque Valmet, peu après la fin de son apprentissage. En 2000 il avait acheté son premier tracteur, un Valtra 6400 capable d’accomplir à la fois les travaux de la ferme et les tâches forestières. Depuis, le passionné de technique agricole est resté fidèle à la marque. Au Valtra N142 Direct, avec lequel il a réalisé près de 10‘000 heures de travail, a succédé en 2018 un Valtra N154 Direct, acheté avec Hans Ochsner, un agriculteur voisin. Avec son chargeur frontal et le système de commande de grue intégré dans la cabine, le tracteur est devenu le fidèle compagnon de Walter Fleischli.

Au printemps, la plantation des ceps de vigne est à l‘ordre du jour chez Walter Fleischli.

« Mes Valtra ne m’ont jamais laissé tomber », déclare-t-il. La cabine spacieuse, la simplicité d’utilisation simple et la puissance du moteur lui sont particulièrement chers. Son fils Felix, avec lequel il partage certaines commandes et qui a entretemps acquis de l‘expérience avec une autre marque, apprécie également les avantages des tracteurs Valtra. Il travaille à l’heure actuelle avec un tracteur de location de la marque finnoise.

L’assainissement des routes de campagne fait aussi partie des prestations de Walter.

Les avantages de Valtra se font particulièrement ressentir lors des autres travaux proposés aujourd’hui par les agro-entrepreneurs. En effet, le père et le fils sont de plus en plus sollicités pour broyer et enfouir les pierres. La machine utilisée pour le ratissage a été conçue par Felix lui-même : fixée à l’avant du tracteur, la machine permet un ramassage efficace des pierres qui sont ensuite broyées par l’agrégat attelé à l’arrière puis redistribuées sur le terrain. Les pierres qui représentent à la fois un obstacle pour le travail du sol et un risque d’endommagement pour les machines de récolte sont ainsi transformées en un matériau de sol apprécié. L’assainissement des routes de campagne requiert elle aussi puissance et endurance. Il s‘agit d‘ouvrir les chemins, de broyer les matériaux, de niveler et de compacter à nouveau. Lors de ce type de travaux, Valtra est dans son élément.

Le broyage des pierres nécessite toute la puissance du Valtra.

 

 

Puis, disposant encore de « temps libre » entre les travaux fores­tiers hivernaux et les travaux des champs d’été, Walter Fleischli a commencé il y a environ 10 ans à planter des vignes. Aux mois de mai et juin, il est donc souvent sur la route, plantant des vignes dans toute la Suisse pour le compte d‘un agro-entrepreneur spécialisé en viticulture. Ce qu’il accomplissait à ses débuts avec une pelleteuse et beaucoup d’efforts, il le gère désormais avec son N154 Direct : le dispositif situé à l’avant du tracteur fraise le sol sur un mètre de large et à 15 cm de profondeur. La planteuse attelée permet à deux personnes de placer les ceps de vigne et les tuteurs puis referme le sillon. Le savoir-faire de Walter Fleischli est très apprécié. En 2019, il a mis en terre environ 70 000 nouvelles vignes, dont 50 % sur des vignobles créés de toute pièce. Son secret : la maitrise parfaite de son véhicule qu’il doit mener en ligne droite et à un rythme régulier. Même si la passion de Walter pour ce travail est clairement perceptible, il ne cesse de souligner : « La condition fondamentale est que je puisse travailler avec mon tracteur ».

 

Ce qui le tente encore ? Tester le guidage automatique. C’est pourquoi, dès ce printemps, il a prévu de faire ses premiers pas avec Valtra-Guide. Quand l’homme et la technologie se rencontrent, ils réalisent de grandes choses !

 

 

 

Tracteurs de location

Rompre les pics saisonniers, tester dans des conditions réelles et bénéficier d’une sécurité financière totale : dans de nombreux cas, un tracteur de location peut représenter une solution idéale. Vous profitez d’un matériel à la pointe de la technique tout en maitrisant vos coûts d’exploitation.